Livraison Offerte via Mondial Relay sans minimum d'achat

Accueil - Besace - Grande besace à rabat en cuir Chabrand Noire

Grande besace à rabat en cuir Chabrand Noire

109.90€

5/5 (1 avis) Voir les avis

Besace Chabrand noire La marque Chabrand est reconnue pour ses... Voir le descriptif complet

En stock - Expédié sous 24H

Description

Besace Chabrand noire

La marque Chabrand est reconnue pour ses collections de maroquinerie et petite maroquinerie haut de gamme. Rue des hommes vous propose de découvrir un classique de la marque, cette besace Chabrand noire à rabat. Cette pièce de choix sera du plus belle effet en cadeau pour un homme soucieux de porter des accessoires de qualité et lui apportant de l'élégance.

Caractéristiques de la besace Chabrand noire :

 
  • Nylon garni cuir de vachette (100%)
  • Noire
  • Estampillée Chabrand sur le devant
  • A rabat en cuir aimanté
  • Longueur : 36 cm, Hauteur : 30 cm, Épaisseur : 10 cm
 

La besace Chabrand noire en détails :

 

 
besace chabrand noire
 

Ce modèle de besace Chabrand noire pourra contenir tous les documents nécessaires dans le cadre de votre activité professionnelle. Ses dimensions généreuses vous permettront de ranger et emporter le nécessaire avec vous.

 
 
  • 1 poche zippée sur le rabat en cuir
  • 1 poche à pression sous le rabat
  • Poches intérieures : deux avec fermeture glissière, une plate et une pour portable
  • Bandoulière ajustable estampillée Chabrand
 
   
besace chabrand noire
 

De multiples poches composent la besace Chabrand noire d'où son utilité pour un business man soucieux d'organiser ses documents tout en conservant de l'allure ! 

 
   

Idéal pour le bureau :

 

Cette besace Chabrand noire est un accessoire idéal pour se rendre au bureau grâce à ses multiples rangements et son élégance.
 

Conseils d'entretien de la besace Chabrand noire :

 
  • Nous vous déconseillons de laver ce produit


 

 
Ref : 12067

Avis clients (1)

Magalie, le 09/25/15

« Produit reçu en deux jours sans aucun soucis, il a été très bien protégé, rien à redire il est niquel »